Ligue AURA Badminton
04 76 91 47 86
ligueaurabadminton@badminton-aura.org

Le point légal de novembre : le projet club, support de son développement -> pourquoi le construire ?

Created with Sketch.

Le point légal de novembre : le projet club, support de son développement -> pourquoi le construire ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Le sujet d’octobre : Le projet de club, support de son développement (1/2)

Depuis des mois, nous vous avons présenté des clubs de tous les départements de notre belle région. Une chose se dégage de toutes ces présentations : leur diversité. Mais qui dit diversité, dit choix. Alors comment faire des choix et pourquoi ? Voici ce que nous vous proposons de voir ensemble durant deux mois.

PROJET CLUB

Premier opus : le pourquoi

Un club, c’est la réunion de personnes ayant l’envie de créer une structure pour accueillir une activité. Qu’elle soit culturelle, cultuelle, sportive, sociale…peu importe, une association part d’une idée, une volonté commune qui amène des personnes à se réunir en un groupe. Ensemble, ils mettent en place l’association. Mais ensuite, qu’est-ce qui la fait vivre ? La bonne volonté, certes, mais ne peut-elle de la sorte dévier de l’idée première ? Si oui, comment et pourquoi ? Est-ce un frein ou un moteur ? Comment diriger cette action de réorientation ?

Les causes : Vous l’aurez vite compris voir appréhendé de vous-même, Il y a l’idée initiale qui crée l’envie de monter l’association et il y a la vie de l’association qui la fait évoluer.

Vous n’en êtes pas convaincus ? Alors prenons un exemple :

– Année 1 : 10 passionnés de badminton de 40 ans environ ont créé le club dans leur commune pour « accueillir les parents que l’on croise à l’école et qui veulent faire du sport le soir en rigolant ». La commune les suit et met à leur disposition deux créneaux par semaine.

Année 2 : Le club se met en place et l’engouement est énorme, bien plus grand que prévu. Les deux créneaux, c’est trop peu, il faut négocier d’autres soirées. La mairie suit et accorde deux autres temps de jeu.

Année 3 : Les enfants voient leurs parents se faire grandement plaisir, connaissent pour certains le badminton et veulent en faire aussi. Alors le club ouvre aux jeunes, puis de plus en plus jeunes car les petits frères et sœurs veulent aussi faire du bad’.

Année 4, 5, 6…- Mais l’accueil de ces jeunes nécessite de savoir les encadrer, donc de se former. Et puis les plus anciens tournent bien et souhaitent faire des compétitions et aussi des interclubs….Et puis, et puis….

Pas si irréaliste, non ? Pourtant l’idée de départ, c’était juste tapoter le volants entre voisins. Ils auraient pu rester sur cette pratique,, mais cela aussi c’était un choix, celui de refuser du monde dont le public jeune. C’est parfois alors se mettre en désaccord avec sa mairie, et cela aussi est un choix d’entrer ou non dans les politiques locales, sociales….

Dans tous les cas, il y a des choix à faire !

Les buts : Alors, comment le groupe qui porte l’association fait ses choix ? Comment sait-il qu’il est en accord avec les adhérents ? Et bien tout simplement par le projet.

Comme vu dans le numéro d’avril 2019, les envies de l’équipe sont présentées en AG et c’est cette dernière qui valide ou non les orientations proposées. Mais pour les présenter, il faut penser un projet. Alors, j’entends d’ores et déjà les réactions comme quoi votre club existe depuis des années et n’a jamais eu de projet finalisé. Oui, peut-être.

Toutefois, est-ce parce qu’il n’est pas rédigé qu’il n’existe pas ? Est-ce une bonne raison pour ne pas le rédiger ? N’est-ce pas aussi pour cela que vous avez au sein de votre club un turn-over des primo licenciés de plus de 70% ? N’est-ce pas simplement parce que vous avez une mauvaise image du projet de club ? Il y a autant de réponses que de questions et de cas pour ne pas avoir fait la démarche. Mais la seule à se poser et que vous êtes seul à pouvoir solutionner si vous êtes un dirigeant dans ce cas : Pourquoi ne l’a-t-on jamais fait ? Posez-vous la question au sein de vos conseils d’administration, en toute honnêteté, et voyez si cela ne serait pas un plus avec le plus de sincérité possible. Et pour vous aider à répondre, pensez à ces points ci-dessous :

Le projet de club n’est pas une contrainte, c’est une aide :

Au sein de l’équipe dirigeante :

prendre le temps de l’échange sur ce que l’on attend du club afin de rester en accord ;

définir les rôles et les changer si besoin, envie… ;

se réorienter si besoin, ou donner sa place à quelqu’un qui souhaite mettre des choses en place ;

éviter l’ennui, la routine, l’habitude qui conduit à la lassitude

Devant les adhérents pour :

leur présenter avant leur arrivée dans quoi ils s’engagent ;

leur montrer durant leur présence comment s’intégrer à l’équipe et apporter leur soutien ;

leur faire comprendre les choix et donc les dépenses de l’associations et qu’ils en soient acteurs aussi, bref qu’ils soient satisfaits de ce dont on a fait de leur argent : les services rendus sont les attendus.

Devant les institutionnels pour :

faire valoir l’intérêt de donner des créneaux de jeu par la mairie ;

demander des subventions ;

Devant les partenaires privés pour obtenir un partenariat

Vous commencez à voir en quoi il peut vous être utile ? En tant que licencié lambda pour comprendre mieux votre club ou en tant que dirigeant pour mieux le gérer ?

Nous espérons vous avoir convaincu du caractère indispensable de la création d’un projet de club.

Rendez-vous le mois prochain où nous vous montrerons comment mettre en place ce projet de club, avec la présentation d’outils indispensables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *