Ligue AURA Badminton
04 76 91 47 86
ligueaurabadminton@badminton-aura.org

Le portrait du mois de mai : Sébastien Cuilla, nouveau salarié de la ligue AURA

Created with Sketch.

Le portrait du mois de mai : Sébastien Cuilla, nouveau salarié de la ligue AURA

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Le portrait du mois de mai :

Sébastien Cuilla, nouveau salarié de la ligue AURA

Florian Baud : Peux-tu te présenter rapidement ainsi que ton parcours professionnel jusqu’à présent ?

Sébastien Cuilla : Je viens de souffler mes 35 bougies ce qui fait de moi un petit jeune ! Je suis pacsé et nous avons deux enfants. Je suis titulaire d’un Master II en Economie du Sport, qui m’a permis de travailler sur des évènements d’envergure internationale comme Roland Garros ou le Tour de France. J’ai ensuite travaillé au sein d’un club de football sur l’agglomération grenobloise avant de devenir co-gérant pendant quatre ans d’une société d’ambulance et de taxi. Nous sommes ensuite arrivés sur le pays voironnais et j’ai poursuivi pendant trois ans en tant que chauffeur de taxi. Mais la passion du sport et l’envie de retrouver ce monde qui nous plait tant m’ont décidé à revenir dans le milieu du sport. La coïncidence a fait que le poste de Julie a été disponible à ce moment-là.

F.B : Tu viens d’arriver à la ligue en remplacement de Julie Guillet : peux-tu nous rappeler tes grandes missions ?

S.C : Oui cela fait deux mois que je suis arrivé. Je fais essentiellement de l’administratif et de la comptabilité. Je valide toutes les demandes de licences que les clubs d’Auvergne – Rhône-Alpes prennent, donc si ça ne va pas assez vite, appelez-moi !!! Je saisie et rentre toutes les factures en comptabilité, elles concernent les licences, les inscriptions au CRJ, CRV, les hébergements et autres participations aux stages etc… Bref, je rédige et enregistre les factures liées à l’activité de la Ligue, aux manifestations qu’elle organise. Je suis un support pour mes collègues si besoin et je participe à l’organisation de certains tournois comme le CRV, le CRJ ou le tournoi international U19.

F.B : Nous avons vu que tu as déjà beaucoup travaillé dans le monde du sport auparavant, était-ce ta motivation principale en postulant à la ligue ?

S.C : Oui je voulais revenir dans ce milieu où l’on retrouve les valeurs du sport, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, le respect. Je n’ai jamais réellement quitté le milieu du sport durant toutes ces années en participant à la vie de différentes associations sportives, mais je souhaitais m’investir plus que quelques heures par semaine et baigner à nouveau dans ce secteur.

F.B : Tu n’es donc pas issu du monde du badminton, quelles sont tes premières impressions sur ce sport que tu découvres ?

S.C : Effectivement je découvre ce sport et je suis très agréablement surpris par cette bonne ambiance, cette bienveillance qui règne dans le badminton. Le fair play et le sourire, du peu que j’ai vu, ont l’air d’être omniprésents. Tout le monde se connaît, et c’est une bien belle famille que vous avez !

F.B : Tu as notamment fait partie de l’organisation du Adidas Alpes International U19 récemment, comment s’est passé cet événement pour toi ?

S.C : Ce fût un très bel évènement qui s’est bien déroulé. Ça m’a permis de mettre des visages sur des noms, d’échanger avec les jeunes du Pôle qui sont très sympathiques, toujours avec la banane et qui en plus ont réalisé un beau tournoi.

J’ai eu l’opportunité de voir le fonctionnement d’une grande compétition de badminton, de rencontrer des bénévoles très impliqués, dynamiques et encore une fois souriants. C’est toujours agréable et intéressant de vivre ces évènements, ce n’est jamais pareil. On apprend et évolue toujours par ces observations. 

F.B : Pour finir, que peut-on te souhaiter pour la fin de la saison ?

S.C : Mesdames, Messieurs les élu(e)s, Catherine… (rires) 

Idéalement j’aimerais pouvoir rester à la ligue et pouvoir continuer à travailler à vos côtés dans cette bonne ambiance. C’est sûr que si un poste complémentaire est envisageable dès le retour de Julie, ce serait un grand plaisir pour moi de poursuivre cette aventure, mais on va me souhaiter pour le moment de réaliser correctement mon travail, et de continuer à prendre du plaisir !

Retrouvez tous les portraits réalisés dans la plume de l’AURA dans l’onglet dédié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.