Ligue AURA Badminton
04 76 91 47 86
ligueaurabadminton@badminton-aura.org

Le portrait du mois : Pierre-Marie Baudouin, nouveau salarié de la ligue AURA

Created with Sketch.

Le portrait du mois : Pierre-Marie Baudouin, nouveau salarié de la ligue AURA

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Le portrait du mois de septembre :

Pierre-Marie Baudouin, nouveau salarié de la ligue AURA

Florian Baud : Peux-tu te présenter ainsi que ton parcours dans le badminton ?

Pierre-Marie Baudouin : J’ai 33 ans et je suis originaire d’Angers dans le Maine et Loire (49). Je pratique le badminton depuis 20 ans et c’est au club de St Martin Badminton, que tout a commencé. Des bénévoles m’ont encadré et m’ont transmis cette passion du badminton. Après quelques années on m’a proposé de suivre les différentes formations fédérales et d’encadrer les jeunes et adultes du club. En 2011 j’ai obtenu mon 1er diplôme professionnel, le DEJEPS à Talence. En 2012, je suis parti travailler à Annecy. À la suite d’une création de poste à l’ABC 74, j’ai continué mon parcours de formation d’entraîneur en travaillant avec les nombreux professionnels de la ligue AURA, au cours de stages, compétitions, encadrement de formation, … Puis en 2019 j’ai obtenu mon 2ème diplôme professionnel, le DESJEPS, au cours duquel j’intervenais chaque semaine sur les entraînements du pôle espoir de Voiron. Mon aventure avec le club d’Annecy s’est terminée en 2021 après 9 saisons. À la suite de cela, je me suis octroyé 1 an pour voyager, apprendre l’anglais et passer 2 niveaux de diplôme entraîneur BWF, les Coach Education Level 1 & 2 avec Badminton Europe. Depuis le 16 août 2022 je suis salarié de la ligue AURA, et c’est une fierté de poursuivre mon parcours professionnel dans cette association.

F.B : Tu viens d’être recruté par la ligue comme 8ème salarié : peux-tu nous présenter les contours de ton poste ?

P-M.B : Mon poste comporte 3 missions, la 1ère porte sur la formation des professionnels, avec le DEJEPS de Voiron, mais également sur la formation des encadrants bénévoles.

Ma 2ème mission porte sur la pré-filière de haut-niveau, avec la détection et le suivi des U11 et U13.

Enfin ma 3ème mission porte sur le soutien du pôle espoir avec des entraînements 2 fois par semaine et de l’accompagnement en compétition.

F.B : Nous venons de voir que tu auras une grande partie sur la formation DEJEPS Badminton. Est-ce un atout de l’avoir toi-même suivie par le passé ? Comment appréhendes-tu ce rôle de formateur ?

P-M.B : C’est une nouveauté et un véritable challenge pour moi car malgré mon expérience dans la formation fédérale des techniciens, former les futurs professionnels du badminton dans la ligue n’est pas une mince affaire.

F.B : Tu entraîneras aussi chaque semaine sur le pôle espoirs de Voiron : est-ce quelque chose de motivant pour toi ?

P-M.B : Oui, travailler dans une structure de pré-filière de haut niveau est très motivant. C’est une autre manière d’entraîner, puisque les jeunes ont 14 heures d’entraînement par semaine, de la préparation physique et mentale ainsi qu’un suivi médical et scolaire. L’exigence, la rigueur et l’intensité sont donc plus élevés, les détails font la différence.

F.B : Quels sont tes objectifs à long terme dans le monde du badminton ?

P-M.B : C’est difficilement mesurable mais je souhaite continuer à développer mes compétences et mes connaissances dans la formation et l’entraînement en badminton. À long terme, avec mes nouvelles fonctions, j’aimerais créer encore plus de lien entre les différents professionnels de la ligue AURA, mailler davantage le territoire pour la formation et la détection des jeunes prometteurs, et enfin accompagner au mieux les encadrants bénévoles et professionnel.

F.B : Que peut-on te souhaiter pour la saison qui débute ?

P-M.B : La bienvenue et de la réussite pour mener à bien mes différentes missions.

Retrouvez tous les portraits réalisés dans la plume de l’AURA dans l’onglet dédié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *