Ligue AURA Badminton
04 76 91 47 86
ligueaurabadminton@badminton-aura.org

Le club du mois de mars : Badminton Club de Firminy (42)

Created with Sketch.

Le club du mois de mars : Badminton Club de Firminy (42)

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Le club du mois de mars :

Badminton Club Firminy (42)

Florian Baud : Peux-tu nous présenter rapidement le club de Firminy ?

Carole Laurent : Le badminton club de Firminy est composé d’environ 130 licenciés. On y retrouve différents types de joueurs répartis entre compétiteurs et loisirs de 5 à 70 ans.

F.B : Quels sont les atouts majeurs de votre club ?

C.L : Premièrement, la diversité de nos créneaux. Entre des séances jeunes encadrées, des séances loisirs ou encore des créneaux réservés aux compétiteurs, tout le monde y trouve son compte. De plus, nous avons accès aux gymnases de la ville 4 jours sur 7. Notre deuxième atout est je pense l’école de badminton. Les jeunes représentent cette année plus de 45 % de nos licenciés. Ils sont le futur de notre club ! 

F.B : Le club possède une école de jeunes labellisée EFB 2 étoiles. Est-ce important pour vous ? Dans le cadre de l’accueil des jeunes, avez-vous pour objectif de devenir labellisé Minibad AURA un jour ?

C.L : Comme je viens de l’évoquer, notre école de jeunes est le ciment de notre club. Nous remarquons que depuis quelques années de plus en plus de Minibad et de poussins nous rejoignent, pour le plus grand bonheur de leur entraîneur. L’année dernière tout comme cette saison, nous avions pour objectif d’obtenir le label bronze mais il nous a manqué quelques joueurs. On espère que ce sera pour l’année prochaine !

F.B : Comment avez-vous surmonté les deux dernières saisons compliquées : avez-vous connu une grande baisse du nombre de licenciés ? Avez-vous réussi à garder du lien avec vos licenciés pendant tout ce temps ?

C.L : Les deux dernières années ont été compliquées mais nous avons su rebondir puisque notre nombre de licenciés s’est maintenu voire repart à la hausse. Nous avons essayé de garder un contact que ce soit via les réseaux sociaux ou par des évènements organisés en dehors des gymnases. Cela n’a cependant pas fait jeu égal avec le fait de pouvoir enfin se retrouver autour d’un filet.

F.B : Votre équipe 1 en Interclubs est bien partie pour remonter au niveau régional : est-ce un objectif et en quoi ce serait important pour vous ?

C.L : En effet, notre équipe 1 est en tête après les quatre premières journées d’interclubs. Remonter au niveau régional n’est pas forcément l’une de nos priorités sachant que plusieurs joueurs devront nous quitter l’année prochaine à la suite de choix professionnels. L’effectif de l’an prochain étant assez flou, nous recrutons avec ferveur. Cependant si nous avons l’opportunité de retrouver la R3 nous la saisirons avec grand plaisir !

F.B : Quels sont les futurs projets du club pendant les prochaines saisons ?

C.L : Notre entraîneur effectue actuellement sa dernière année et notre objectif premier est de lui trouver un remplaçant. Tout d’abord pour récupérer l’école de jeunes mais également si cela est possible, les adultes compétiteurs.Nous aimerions également faire évoluer au maximum nos jeunes, que ce soit en compétitions ou au sein du club.

F.B : La ligue lance un projet sur la pratique et l’engagement des femmes dans le badminton alors que ces dernières sont de moins en moins nombreuses comme joueuses, dirigeantes, officielles : est-ce un problème que vous rencontrez également au sein de votre club ?

C.L : Évidemment, les femmes sont aussi moins représentées que les hommes dans notre club. C’est dommage car le badminton est un sport mixte. Il faut réussir à les faire commencer puis à les fidéliser, mais cela n’est pas toujours évident.

F.B : Pour finir, que peut-on vous souhaiter pour la fin de saison ?

C.L : Des matchs, des victoires, des sourires et des moments de sport comme on les aime.

Retrouvez toutes les présentations de clubs réalisées dans la plume de l’AURA dans l’onglet dédié !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.